Travail décent - un aperçu

Qu’est-ce que le travail décent?

L’expression « travail décent » a été proposée par l’Organisation internationale du travaillien ouvre dans un nouvel onglet (OIT) pour décrire ce qui caractérise un bon travail, soit un travail équitable, stable et productif. Elle a inspiré la genèse d’un mouvement pour de bonnes conditions de travail et une prise d’actions à différents niveaux, y compris dans les organisations, les réseaux et les politiques, dans le but de faire du travail décent une réalité. Le concept de travail décent fait le pont entre la protection sociale, la sécurité économique, la prospérité des entreprises et le mieux-être des communautés. Plus que des exigences minimales, il véhicule l’importance pour tous les membres de la collectivité d’avoir un bon travail pour s’épanouir.

L’OIT propose plusieurs mesures pour le travail décent. Cependant, l’Ontario Nonprofit Network (ONN)en anglais lien ouvre dans un nouvel onglet (en anglais) a établi sept indicateurs propres au secteur de la bienfaisance et à but non lucratif (secteur des OBNL) dans son rapport Change Work: Valuing Decent Work in the Nonprofit Sector (PDF, 2,9 Mo) (en anglais) :

  • Possibilités d’emploi
  • Salaires équitables
  • Prestations de maladie et de retraite
  • Stabilité d’emploi
  • Possibilités de développement et d’avancement
  • Droits égaux au travail
  • Culture et leadership

Une analyse intersectorielle de ces indicateurs révèle l’importance du travail décent pour les travailleurs.euses divers.es, ce qui est particulièrement intéressant considérant que les femmes représentent 80 pour cent de la main-d’œuvre du secteur au Canadalien ouvre dans un nouvel onglet. Malgré le manque de données démographiques détaillées sur cette main-d’œuvre, nous savons par expérience que beaucoup d’entre elles sont des femmes noires et issues de l’immigration.

Le concept de travail décent s’appuie sur des valeurs, ce qui explique son accueil favorable dans le milieu des OBNL. L’équité, l’inclusion, le collectif et le mieux-être sous-tendent les missions défendues par les membres du secteur comme ils sous-tendent le travail décent afin de souligner que le travail ne devrait pas avoir de coût social ou économique pour personne. Il devrait plutôt être une source de dignité pour tous.tes.

Le travail décent est une voie importante vers l’équité des genres, la justice raciale et la réconciliation dans le secteur des OBNL. Si nos employé.e.s, dont une majorité de femmes mais aussi des personnes issues de diverses communautés ethniques, ont accès à un travail décent, les communautés marginalisées recevront les meilleurs services possibles et, de surcroît, les travailleurs.euses historiquement discriminé.e.s bénéficieront d’une sécurité économique. C’est cette voie qui permettra au secteur de se mettre au diapason des mouvements pour l’équité des genres, la justice raciale et la réconciliation.

Le travail décent, un mouvement mondial

Le travail décent fait l’objet d’un mouvement mondial alimenté par les efforts incessants de l’OIT et par son intégration aux Objectifs de développement durable des Nations Unieslien ouvre dans un nouvel onglet. Ainsi, l’objectif 8 est un appel universel à « promouvoir une croissance économique soutenue, partagée et durable, le plein emploi productif et un travail décent pour tous. »

Au Canada, le mouvement pour le travail décent s’étend sur différents secteurs et industries. L’organisme SHAREen anglais lien ouvre dans un nouvel onglet (en anglais) encourage le dialogue entre les actionnaires et les entreprises sur le lien qui existe entre le travail décent et la valorisation à long terme, le Decent Work & Health Networken anglais lien ouvre dans un nouvel onglet (en anglais) fait la promotion du travail décent comme un déterminant social de la santé, la Better Way Allianceen anglais lien ouvre dans un nouvel onglet (en anglais) réunit des propriétaires d’entreprises qui soutiennent le travail décent considéré comme une partie intégrante de leurs résultats, et le Toronto Aboriginal Support Services Councilen anglais lien ouvre dans un nouvel onglet (en anglais) s’intéresse à l’importance du travail décent pour les peuples autochtones et les OBNL dirigés par les Autochtones (PDF, 11,2 Mo) (en anglais).

ONN s’investit depuis presque dix ans dans la création d’un mouvement pour le travail décent dans le secteur des OBNL en Ontario et voit favorablement son expansion dans le secteur à l’échelle pancanadienne. Les efforts d’ONN se fondent sur ses rapports Shaping the Future (PDF, 3,1 Mo) (en anglais) et Change Work (PDF, 2,9 Mo) (en anglais) dans lesquels il expose les défis et les possibilités relatifs au travail décent dans le secteur.

ONN a mis au point plusieurs outils, a créé et mis en place des régimes d’avantages sociauxen anglais lien ouvre dans un nouvel onglet (en anglais) et de retraiteen anglais lien ouvre dans un nouvel onglet (en anglais) pour les employé.e.s du secteur, et travaille actuellement à élaborer un fonds de supplément aux prestations parentalesen anglais en anglais lien ouvre dans un nouvel onglet (en anglais) pour les nouveaux parents parmi les employé.e.s du secteur. Qui plus est, ONN considère les normes d’emploi comme l’élément central du travail décent et, par conséquent, continue à réclamer de meilleurs emplois pour tous.tes.

Les avantages du travail décent

Tout le monde bénéficie lorsque les OBNL investissent dans le travail décent. Les employé.e.s, excellent dans leur travail lorsqu’ils.elles jouissent de conditions qui améliorent leur qualité de vie. Les employeurs qui offrent de bons emplois sont en mesure d’attirer et de retenir les meilleur.e.s employé.e.s (et d’économiser de l’argent!). Les bailleurs de fonds peuvent, au moyen de leurs investissements, contribuer à réaliser des avancées sur des questions sociales épineuses et, par le fait même, accroître la valeur de chaque dollar investi.

Enfin, le secteur des OBNL est en meilleure position pour remplir ses diverses missions dans la collectivité, car le travail décent le rend plus fort et plus résilient. La main-d’œuvre du secteur est à la fois son plus grand actif et sa principale ressource pour servir la collectivité. Si elle est bien traitée, nos collectivités recevront les meilleurs services.

Le travail décent est plus important que jamais pour le secteur des OBNL. Nous devons offrir des emplois équitables, stables et productifs afin de recruter et de retenir les meilleures personnes pour accomplir nos missions au bénéfice de la collectivité et pour résoudre les problèmes sociaux les plus complexes de notre temps.

Cet article vous a-t-il été utile?
Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 6 sur 7